Patrimoine de Piriac-sur-mer

Aventurez-vous dans les rues piriacaises, vous pourrez respirer l’air marin, reconnu pour ses vertus curatives et au passage, admirer les anciennes maisons de granit, fleuries par les hortensias et les roses trémières.
Engagez vous dans les ruelles étroites et sinueuses, certaines d’entre elles vous offriront la mer comme toile de fond et partez sur les traces des écrivains célèbres qui sont venus séjourner à Piriac. Si vous avez de la chance, alors peut être croiserez-vous un piriacais qui vous racontera les légendes et anecdotes de cette petite cité.
Quand vous aurez parcouru tout ce Patrimoine, vous deviendrez piriacais de cœur, c’est garanti !
 

Un peu d’Histoire…

Bercée par plus de 6000 ans d’Histoire, Piriac a conservé son entité bretonne.
Au VIème siècle, un chef breton, nommé Waroch, arrivant de Vannes débarque sur nos côtes et baptise l’endroit « Pen Kiriak » qui signifie « pointe mauvaise », la côte étant dangereuse pour la navigation.
Au cours des XVIIème et XVIIIème siècles, la pêche est l’une des principales activités économiques qui a permis le développement du village et sa prospérité. A l’époque, les piriacais armaient pour de lointaines campagnes, vers Terre Neuve.
C’est à partir des années 1850, que Piriac accueille ses premiers « baigneurs », et devient petit à petit une station balnéaire de renom, le nombre de vacanciers augmentant chaque année. Aujourd’hui, environ 30 000 visiteurs viennent profiter des côtes et du soleil piriacais.